Attentat à Tel-Aviv : Kofi Annan demande à l'Autorité palestinienne de condamner le terrorisme

17 avril 2006

Le Secrétaire général de l'ONU, Kofi Annan, a condamné aujourd'hui l'attaque suicide à Tel-Aviv, appelant l'Autorité palestinienne à prendre clairement position contre de tels actes de terrorisme.

« Le Secrétaire général appelle l'Autorité palestinienne à prendre clairement et publiquement position contre de tels actes de terrorisme qui ne peuvent être justifiés », affirme un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

S'il note que le président Abbas a condamné cet attentat, Kofi Annan « regrette que le nouveau gouvernement ne l'ait pas fait ».

Le Secrétaire général s'est par ailleurs déclaré « profondément préoccupé par le fait que des civils continuent d'être tués lors de violences en Israël et dans le Territoire palestinien occupé ».

Kofi Annan a appelé « toutes les parties à respecter leurs obligations aux termes du droit international et à s'abstenir de mesures qui pourraient conduire à une escalade de la situation et à exposer les civils à de graves périls ».

Selon les informations parues dans la presse, l'explosion d'une bombe actionnée par un Palestinien membre du Djihad islamique près d'un restaurant de Tel-Aviv a fait au moins huit morts et une cinquantaine de blessés.

Le mouvement islamique Hamas, qui est maintenant à la tête du gouvernement palestinien, aurait qualifié cet acte « d'auto-défense ».

Le 10 avril dernier, le Secrétaire général avait condamné les « attaques aveugles à la roquette contre Israël depuis Gaza » et les « importantes opérations de représailles israéliennes » qui ont mené des tirs d'artillerie sur la Bande de Gaza.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.