RDC : Opération conjointe de l'armée congolaise et des casques bleus

13 avril 2006

L'armée congolaise, appuyée par la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo (RDC), a lancé hier une nouvelle opération contre des rebelles rwandais présumés dans la province du Nord Kivu, dans l'est du pays.

« Cette opération entre dans le cadre des efforts actuellement déployés, en vertu du chapitre VII du mandat de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC), pour contenir ces éléments étrangers et encourager leur retour dans leur pays d'origine en exerçant sur eux une pression militaire » a déclaré le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

« Aucun blessé n'a été à déplorer jusqu'à présent ».

L'opération implique 750 soldats congolais et 100 casques bleus. Elle fait suite à une augmentation des pillages dans la région ces dernières semaines.

Plusieurs opérations conjointes de l'armée congolaise de la MONUC ont eu lieu ces derniers mois en vue d'assurer le calme à l'approche des élections prévues en juin prochain, les premières élections démocratiques dans le pays depuis 40 ans.

La MONUC est la plus importante opération de maintien de la paix des Nations Unies, avec 17 000 casques bleus déployés dans le pays. Une brigade est déployée à Kinshasa, la capitale, et les trois autres dans les provinces du Nord et du Sud Kivu, dans l'Est, ainsi que dans la région d'Ituri, au Nord-Est.

La MONUC a en outre annoncé hier que deux autres bataillons seraient envoyés d'ici un mois dans la région du Katanga, au sud-est du pays, où des combats entre la milice mayi-mayi et les forces armées de RDC ont causé de nombreux déplacements de populations.

Ce renforcement de la MONUC a été autorisé en début de semaine par le Conseil de sécurité via le redéploiement de casques bleus actuellement au Burundi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.