Le Secrétaire général célèbre les 60 ans de la Cour internationale de justice

12 avril 2006

A l'occasion du soixantième anniversaire de la Cour internationale de justice, célébré aujourd'hui à La Haye, le Secrétaire général a salué le travail des « juges les plus éminents du monde, écoutant les avocats parmi les plus compétents », qui ont permis de « clarifier le droit internationale et de renforcer l'ordre mondial ».

A l'occasion du soixantième anniversaire de la Cour internationale de justice, célébré aujourd'hui à La Haye, le Secrétaire général a salué le travail des « juges les plus éminents du monde, écoutant les avocats parmi les plus compétents », qui ont permis de « clarifier le droit internationale et de renforcer l'ordre mondial ».

« Parfois, les contentieux ici ont apaisé les conflits ailleurs » a souligné Kofi Annan. « Le droit international joue un rôle croissant dans notre 'société mondiale'. Il régule les relations entre Etats. Il procure un cadre pour la coopération et la coexistence. Il encourage l'action multilatérale, pour résoudre des problèmes à multiples facettes », a ajouté le Secrétaire général.

La Cour internationale de justice (CIJ), composée de 15 juges élus pour neuf ans par le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale, est l'organe judiciaire principal de l'Organisation des Nations Unies. Elle se prononce sur les différends qui opposent les États et donne des avis consultatifs à la demande d'organes et d'institutions spécialisées des Nations Unies.

Lors du Sommet mondial en septembre dernier, les chefs d'Etat avaient reconnu « le rôle important de la Cour internationale de justice dans l'examen des conflits entre Etats ».

« Cet éloge reflète le fait que la Cour prospère, a souligné le Secrétaire général. Aujourd'hui plus que jamais, les Etats membres de l'ONU se tournent vers elle, non seulement pour des questions de frontières terrestres ou maritimes ou pour des violations de traité, mais également pour des affaires portant sur le génocide ou le recours à la force ».

Kofi Annan a également rendu hommage à Rosalyn Higgins, élue présidente de la Cour en février dernier. Cette Britannique est la première femme à présider la CIJ.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.