PAM : largage d'aide alimentaire en R.D. du Congo

7 avril 2006

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a lancé en République démocratique du Congo une opération de largage de vivres à baisse altitude au-dessus de la région du Katanga, dans le sud-est du pays, pour venir en aide à quelque 220 000 personnes déplacées.

Un Antonov 12 aux couleurs des Nations Unies a commencé les largages mercredi sur l'aéroport de la ville de Dubie. Quelque 80 tonnes de nourriture seront ainsi livrées puis distribuées à 13 000 personnes déplacées de Dubie puis l'opération sera renouvelée dans d'autres villes du Katanga.

Cette opération est la première du genre en RDC où le PAM utilise habituellement des camions, mais « des pluies abondantes ont rendu impossible les transports par route » indique un communiqué de l'agence des Nations Unies.

La situation humanitaire dans le Katanga s'est encore détériorée depuis que des opérations militaires contre les milices locales ont conduit des milliers d'habitants à quitter leurs villages.

« Le PAM doit venir en aide à quelque 220 000 personnes déplacées dans la province, mais la possibilité d'y parvenir dépendra de la sécurité des accès, ainsi que de ressources suffisantes », souligne Felix Bamezon, directeur du PAM pour la RDC.

L'attaque d'un convoi l'an dernier, ainsi que la concurrence des compagnies minières pour la location des camions, ont fait doubler le coût du transport routier.

Le PAM utilise le largage de vivres au sud Soudan et au Darfour, où il a ainsi envoyé 150 000 tonnes de vivres l'an dernier. Grâce à la technique du « triple emballage » utilisée au lieu du largage sur palettes, le parachutage est désormais meilleur marché que la livraison après atterrissage de l'avion et coûte presque deux fois moins cher que le transport routier.

Le mois dernier, plusieurs agences de l'ONU ont lancé un appel aux donateurs pour financer l'aide aux réfugiés de la région des grands lacs.

Victimes d'un conflit sanglant qui a duré plus de six ans, plus de 3,4 millions d'individus ont été déplacés en RDC. Le PAM compte 17 millions de personnes sous alimentées dans le pays, alors que ses programmes pour le pays sont gravement sous financés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.