Kofi Annan condamne les attentats de Bagdad

7 avril 2006

Le Secrétaire général a condamné aujourd'hui "avec la plus grande fermeté" l'attentat de la mosquée Buratha, commis à Bagdad ce matin.

Le Secrétaire général a condamné aujourd'hui « avec la plus grande fermeté » l'attentat de la mosquée Buratha, commis à Bagdad ce matin.

« Cette attaque et l'attentat contre le lieu saint du tombeau de l'Imam Ali à Nadjaf, hier, démontrent clairement qu'il existe en Irak des forces déterminées à alimenter la violence interreligieuse et à exploiter les difficultés actuelles rencontrées dans la formation du nouveau gouvernement » a déclaré le Secrétaire général dans un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

« Cela souligne qu'il faut que les leaders politiques résolvent d'urgence leurs désaccords, dans l'intérêt de la nation » a ajouté Kofi Annan.

Selon des rapports de presse, l'attentat de la mosquée chiite Buratha, dans le quartier Kazimiyaha au nord de Bagdad a fait plus de 50 morts. Hier, l'attentat à la voiture piégée commis à Bagdad avait tué dix personnes et blessé 39 autres.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.