L'ONU demande 420 millions de dollars contre la sécheresse dans la Corne de l'Afrique

7 avril 2006

Des dizaines de milliers de personnes meurent des suites de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, a averti aujourd'hui Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, en lançant un appel aux donateurs afin de récolter 426 millions de dollars.

Cet appel vise à satisfaire aux besoins d'urgence de plus de 8 millions de personnes directement menacées en Ethiopie, Somalie, Kenya, Erythrée et Djibouti. Au total, plus de 11 millions d'habitants sont touchés dans cette région qui a subi plusieurs années consécutives de sécheresse, auxquelles s'ajoutent dans certains pays les conséquences de conflits armés.

« En outre, les experts climatiques prévoient que la prochaine saison des pluies devrait être inférieure à la moyenne », avertit un communiqué publié aujourd'hui par le Bureau de la coordination humanitaire des Nations Unies (OCHA.

« La situation risque de se dégrader plus encore. Même au cas où les précipitations seraient supérieures aux attentes, il y a peu de chances pour qu'elle permettent de remédier aux effets cumulatifs des sécheresses successives ».

Outre les menaces directes pour les vies humaines, la sécheresse a causé la mort de centaines de milliers de têtes de bétail, entraîné des déplacements de population et désorganisé les communautés. « La crise exige une réponse globale, incluant l'eau, la santé et al nutrition, le bétail et l'agriculture, l'éducation et la sécurité alimentaire, pour sauver des vies immédiatement » souligne OCHA.

Afin de leur permettre d'agir dès maintenant en attendant la réponse des donateurs à cet appel, les Nations Unies ont mis à la disposition de leurs agences dans ces cinq pays des sommes provenant du nouveau Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) créé en mars.

Face à la crise, l'ONU a nommé un Envoyé spécial humanitaires pour la Corne de l'Afrique, l'ancien premier ministre norvégien Kjell Bondevik. Il s'est rendu en février au Kenya> et ira dans les quatre autres pays de la région au cours du mois d'avril.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.