A trois mois des élections, Kofi Annan en République démocratique du Congo pour trois jours

21 mars 2006

Le Secrétaire général a entamé aujourd'hui une visite de trois jours en République démocratique du Congo (RDC) qui dispose de l'opération de maintien de la paix la plus importante de l'histoire des Nations Unies, avec 17.000 casques bleus déployés, et où des élections présidentielles sont prévues le 18 juin prochain, les premières élections démocratiques dans le pays depuis 45 ans.

« Le Secrétaire général et sa femme, Nane Annan, sont arrivés aujourd'hui à Kinshasa, la capitale de la RDC. Immédiatement après leur arrivée, le Secrétaire général s'est rendu au quartier général de Mission de l'ONU en RDC (MONUC) où il a rendu hommage aux 70 casques bleus tombés pour la cause de la paix », a indiqué son porte-parole, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU à New York.

Kofi Annan a ausi souligné « le rôle de la MONUC dans ces élections historiques prévues pour le mois de juin », a rapporté son porte-parole.

Le Secrétaire général s'est ensuite entretenu avec son Représentant spécial pour la RDC, William Swing, et avec le Commandant de la Force de la MONUC, Patrick Cammaert.

Kofi Annan a aussi rencontré le président Joseph Kabila pour discuter de la situation dans le pays, des élections, de la réforme de l'armée et de la reconstruction économique.

« Le voyage de M. Annan se déroule dans un contexte historique pour la RDC », a souligné la MONUC, dans un communiqué publié hier à Kinshasa.

Le pays vient de promulguer une nouvelle constitution – 17 février - et une loi électorale – 9 mars - qui ouvre la voie à la tenue d'élections présidentielles et législatives. Le calendrier présenté par la Commission électorale indépendante (CEI) prévoit le premier tour des scrutins le 18 juin prochain (dépêche du 10.03.06).

Il s'agit des premières élections démocratiques dans le pays depuis 45 ans qui marqueront la fin de la transition politique, initiée en janvier 2003, après cinq ans de guerre civile, faisant 4 millions de morts et impliquant six pays voisins.

Avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), la MONUC apporte aux Congolais la plus grande assistance électorale jamais entreprise. Quelque 25,7 millions de Congolais ont été enregistrés sur les listes électorales dans un pays qui fait la taille de l'Europe de l'Ouest et qui ne possède que quelques routes et des infrastructures de base.

« Le kit d'enregistrement électoral - qui pèse 80kg et qui comprend un ordinateur portable, du matériel pour enregistrer les empreintes digitales et une caméra - a été acheminé dans chaque village du pays par avion, camion, canoë et marche à pied dans une forêt dense et tropicale », explique le PNUD dans un communiqué publié le 10 dernier.

Avec 17.000 soldats déployés sur le terrain, la MONUC, déployée à partir de 1999, est la mission de maintien de la paix la plus importante de l'histoire des Nations Unies.

Jean-Marie Guéhenno, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, en visite pendant 10 jours dans le pays, a récemment inspecté les troupes des Nations Unies déployées dans l'est du pays qui luttent contre l'insécurité des populations civiles terrorisées par les milices rebelles (dépêche du 13.03.06).

La RDC est la dernière étape d'une tournée deux semaines en Afrique qui l'a conduite en Afrique du Sud, à Madagascar et en République du Congo, RDC (dépêche du 09.03.06).

C'est la deuxième visite du Secrétaire général en RDC depuis le déploiement de la MONUC.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.