La Commission des droits de l'homme suspend ses travaux pour une semaine supplémentaire

20 mars 2006

Après la création mercredi dernier du Conseil des droits de l'homme, la Commission a décidé aujourd'hui de suspendre pour une semaine supplémentaire ses travaux, qui devaient débuter le 13 mars dernier, en attendant l'adoption d'une résolution par le Conseil économique et social sur son avenir.

« La Commission des droits de l'homme a tenu aujourd'hui une brève séance aujourd'hui au cours de laquelle elle a décidé de suspendre ses travaux pour une semaine supplémentaire », indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Son président, Manuel Rodríguez Cuadros, en a profité pour saluer la décision prise mercredi dernier par les Etats membres de créer le Conseil des droits de l'homme.

Après cinq mois de négociations et malgré une forte opposition des Etats-Unis, l'Assemblée générale a approuvé le 15 mars dernier, à une large majorité, la création d'un nouveau Conseil des droits de l'homme qui remplacera, à partir du 19 juin prochain, l'actuelle Commission jugée discréditée (première dépêche du 15.03.06 et deuxième dépêche du 15.03.06).

Se disant convaincu que toutes les délégations, tant à New York qu'à Genève, sont soucieuses d'éviter tout vide dans la protection des droits de l'homme, Manuel Rodríguez Cuadros a exprimé l'espoir que le Conseil économique et social (ECOSOC) se réunisse dans les délais les plus brefs pour prendre une décision sur l'avenir de la Commission jusqu'au 19 juin.

La Commission des droits de l'homme avait déjà décidé lundi dernier de suspendre ses activités pour une semaine, dans l'attente d'une décision à New York sur la création du Conseil des droits de l'homme (dépêche du 13.03.06).

La Commission pourrait reprendre ses travaux lundi prochain.

La résolution adoptée par l'Assemblée générale créant le Conseil des droits de l'homme recommande aussi au Conseil économique et social de mettre fin au mandat de la Commission.

Dans un communiqué publié mercredi dernier, Louise Arbour, Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l'homme, avait aussi salué la création d'un Conseil des droits de l'homme.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.