MINUEE : le Conseil de sécurité réitère son appel à la levée des restrictions

3 mars 2006

Réagissant à la mort d'un casque bleu de la Mission des Nations Unies en Ethiopie et en Erythrée, le Conseil de sécurité a réitéré son appel à la levée des « restrictions inadmissibles imposées » à une opération chargée de préserver le fragile cessez-le-feu.

« Les membres du Conseil de sécurité sont profondément attristés par la mort d'un membre du contingent indien de la Mission des Nations Unies en Éthiopie et en Érythrée (MINUEE) et ils présentent leurs sincères condoléances à la famille du défunt et au Gouvernement indien », a déclaré aujourd'hui à la presse, au nom de ses quinze membres, le président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, César Mayoral de l'Argentine.

Les membres du Conseil sont très préoccupés par le fait que ce décès est survenu dans la situation créée par les restrictions inadmissibles imposées aux activités de la MINUEE par le Gouvernement érythréen, qui ont de graves répercussions sur la sécurité du personnel de la Mission et qui doivent être levées sans plus tarder, comme il a été exigé dans la résolution 1640 (2005) et dans de récentes déclarations du Président du Conseil.

Les membres du Conseil disent à nouveau aux pays qui fournissent des contingents à la MINUEE combien ils leur sont reconnaissants de leur persévérance et de leur dévouement, ainsi que de leur contribution aux activités de la Mission.

Cette condamnation intervient à la suite de celle prononcée par le Secrétaire général aujourd'hui.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.