Corée du Nord : après deux mois d'interruption, le PAM approuve une nouveau plan d'aide alimentaire

24 février 2006

Le Conseil d'administration de l'agence des Nations Unies pour l'aide alimentaire, qui assiste la Corée de Nord depuis 10 ans, a approuvé hier un nouveau plan d'aide humanitaire, d'une durée de deux ans, visant à s'attaquer aux carences nutritionnelles et à la famine chronique dans le pays.

Estimé à 102 millions de dollars, ce plan d'aide alimentaire qui prévoit 150.000 tonnes de denrées destinées à 1,9 millions de Nord Coréens, vise à acheminer des produits alimentaires enrichis en vitamines et en minéraux aux enfants ainsi qu'aux femmes enceintes et en période d'allaitement et des rations de céréales aux communautés de personnes sans emploi, affirme le Programme alimentaire mondial (PAM) dans un communiqué publié hier à Rome.

Toutefois, plusieurs membres du Conseil d'administration ont exprimé leur inquiétude quant aux restrictions imposées par le gouvernement de la Corée du Nord sur l'acheminement et le suivi de l'aide, qui réduisaient le nombre de travailleurs humanitaires de 46 à 10 et le nombre de suivis de l'aide de 400 par mois à un nombre bien inférieur, ajoute le communiqué.

« Si nous ne parvenons pas à un accord final satisfaisant concernant les conditions de nos opérations, nous serons obligés d'abandonner l'aide à la Corée du nord », a prévenu James Morris, directeur du PAM.

« Acheminer une aide alimentaire aux enfants et aux femmes enceintes et en période d'allaitement est un investissement vital pour le futur de nombreux innocents. Mais le PAM ne pourra fournir cette aide que si un accord satisfaisant sur la mise en œuvre du programme est conclu avec le gouvernement de la République démocratique de Corée », a déclaré Tony Banbury, directeur régional du PAM pour l'Asie.

Suite aux déclarations du gouvernement nord coréen qui exprimait « un sentiment d'intrusion » face aux opérations humanitaires dans le pays, le PAM avait mis un terme, le 31 décembre dernier, à l'assistance qu'il donne à la Corée du Nord depuis 10 ans.

Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU s'était inquiété, en septembre dernier, de l'annonce faite par la Corée du Nord de cesser toutes les opérations d'assistance humanitaire d'ici à la fin de l'année pour donner la priorité aux « programmes d'assistance au développement ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.