Après l'attentat de Samarra, Kofi Annan appelle toutes les communautés à faire preuve de retenue

22 février 2006

« Profondément choqué et attristé » d'apprendre qu'un attentat à la bombe avait été perpétré dans le mausolée de la mosquée de Samarra, l'un des quatre lieux saints les plus vénérés par les musulmans chiites en Iraq, le Secrétaire général a appelé aujourd'hui « toutes les communautés à faire preuve de la plus grande retenue face à ces provocations ».

« Le Secrétaire général a été profondément choqué et attristé d'apprendre qu'un attentat à la bombe avait été perpétré ce matin dans la mosquée de l'Imam Ali-Hadi, à Samarra, un acte qui visait clairement à provoquer des dissensions religieuses et à saper la paix et la stabilité en Iraq », indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Après cet attentat, le Secrétaire général appelle « toutes les communautés à faire preuve de la plus grande retenue face à ces provocations » et « tous les dirigeants politiques et religieux iraquiens à se rassembler dans un esprit de dialogue et de respect mutuel afin d'apaiser la situation ».

« Les Nations Unies continueront de faire tout leur possible pour aider le peuple iraquien à promouvoir le dialogue intercommunautaire et la réconciliation nationale », ajoute le message.

Plus tôt dans la journée, Ashraf Qazi, représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, a qualifié cet attentat de « particulièrement odieux » dans la mesure où « les auteurs ont clairement cherché à enflammer les passions entre les communautés et à ébranler toute perspective de paix et de stabilité en Iraq ».

Selon les informations parues dans la presse, des hommes armés ont fait exploser, ce matin, deux charges dans le mausolée de l'imam Ali al-Haidi, au nord de Bagdad. L'explosion n'a pas fait de victimes mais le dôme du sanctuaire chiite couvert d'or s'est effondré.

L'annonce de cette attaque a rapidement suscité une très vive émotion dans la communauté chiite iraquienne. En guise de représailles, des lieux de culte sunnites ont été attaqués à travers le pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.