Iraq : Ashraf Qazi condamne l'attentat "odieux" de la mosquée de Samarra visant à "saper tout espoir de paix"

22 février 2006

Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq, Ashraf Qazi, a condamné aujourd'hui l'attentat « odieux » contre la mosquée de Samarra, au nord de Bagdad, qui vise à ébranler « toute perspective de paix et de stabilité en Iraq » et appelé les leaders religieux et politiques à combattre ensemble la menace.

« Le représentant spécial du Secrétaire général pour l'Iraq a condamné l'attaque sacrilège du lieu saint de la mosquée de l'Imam Ali al-Hadi à Samarra ce matin », indique un communiqué de la Mission d'assistance des Nations Unies pour l'Iraq (MANUI), publié aujourd'hui à Bagdad.

Dans ce communiqué, Ashraf Qazi a qualifié cet attentat de « particulièrement odieux » dans la mesure où « les auteurs ont clairement cherché à enflammer les passions entre les communautés et à ébranler toute perspective de paix et de stabilité en Iraq ».

« Pour contrer de tels actes dont aucune communauté en Iraq n'est à l'abri », le représentant du Secrétaire général a appelé « tous les leaders religieux et politiques à s'engager ensemble à combattre la menace, à consacrer tous leurs efforts pour assurer aussi bien le respect des droits de l'homme et des droits politiques que le respect des sensibilités religieuses de tous les Iraquiens y compris la protection de leurs lieux de pèlerinage et de leurs lieux de cultes ».

« Quel que soit le moment ou l'endroit où des atrocités de cette nature sont commises, le gouvernement doit s'assurer que les responsables sont traduits en justice », a estimé Ashraf Qazi.

« Tous les peuples de l'Iraq doivent être encouragés à faire preuve de retenue face aux provocations et à montrer leur détermination à vaincre les desseins de ceux qui souhaitent promouvoir les luttes entre communautés et la violence dans le pays », a ajouté le représentant spécial.

Selon les informations parues dans la presse, des hommes armés ont fait exploser, ce matin, deux charges dans le mosquée de Samarra, l'un des quatre lieux saints les plus vénérés par les chiites iraquiens. L'explosion a détruit le dôme du sanctuaire chiite.

L'annonce de cette attaque a rapidemment suscité une très vive émotion dans la communauté chiite. En guise de représailles, une trentaine de mosquées sunnites ont été attaquées plus tard dans la journée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.