H5N1 : l'OMS confirme le premier cas de contamination d'un être humain en Iraq

31 janvier 2006

Le ministère de la Santé iraquien a confirmé le premier cas, en Iraq, de contamination du virus de la grippe aviaire (H5N1) sur une personne, une adolescente de 15 ans décédée le 17 janvier dernier, à la suite d'une pathologie respiratoire grave, indique aujourd'hui l'agence des Nations Unies pour la santé.

Le ministère de la Santé iraquien a confirmé le premier cas, en Iraq, de contamination du virus de la grippe aviaire sur une personne, une adolescente de 15 ans décédée le 17 janvier dernier, à la suite d'une pathologie respiratoire grave, indique aujourd'hui l'agence des Nations Unies pour la santé.

« Une confirmation préliminaire au laboratoire a été fournie par une unité de recherche médicale des forces navales des Etats-Unis, basée au Caire », indique un communiqué de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), publié hier à Genève.

« Des symptômes sont apparus le 24 janvier chez l'oncle de la jeune fille, âgé de 39 ans, qui s'était occupé d'elle pendant sa maladie. Lui aussi est décédé à la suite d'une pathologie respiratoire grave, le 27 janvier. Tous deux vivaient dans la ville de Raniya près de Souleimaniyé, au nord du pays, à proximité de la frontière turque », précise le communiqué.

« Des décès de volailles ont récemment été signalés dans le voisinage, mais la présence du virus H5N1 chez les oiseaux n'a jusqu'ici fait l'objet d'aucune confirmation en Iraq. Des échantillons de volailles ont été envoyés à un laboratoire à l'étranger pour examen », informe l'agence des Nations Unies.

« Il est avéré que l'adolescente a été en contact avec des oiseaux malades. L'enquête se poursuit concernant la source de l'infection de son oncle », mentionne encore l'OMS.

« Le ministère de la Santé a également informé l'OMS d'un troisième cas humain de pathologie respiratoire et des recherches sont en cours pour déterminer si le virus H5N1 est en cause. Le cas touche une femme de 54 ans de la même région, hospitalisée le 18 janvier », ajoute le communiqué.

Une équipe internationale regroupant des représentants d'autres institutions du système des Nations Unies est en train d'être mise sur pied pour aider le ministère de la Santé iraquien à examiner la situation et à planifier une action de santé publique appropriée.

L'Iraq est le 7e pays à signaler des cas de personnes contaminées par le virus H5N1. Le premier cas humain avait été signalé au Vietnam en décembre 2003.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.