Conseil de sécurité : les embargos imposés au Liberia reconduits pour un an

21 décembre 2005

Sur la base de son évaluation des progrès accomplis à ce jour par le Libéria en vue de satisfaire aux conditions mises à la levée des sanctions prévues par la résolution 1521 (2003), le Conseil de sécurité a reconduit aujourd'hui, à l'unanimité, l'embargo sur les armes, les déplacements, les diamants et le bois, et ce pour une nouvelle période de 12 mois.

Par sa résolution 1647 (2005), le Conseil a également décidé de reconduire, pour une nouvelle période prenant fin le 21 juin 2006, le Groupe d'experts qu'il charge d'effectuer une mission d'évaluation et de suivi au Libéria et dans les États voisins afin d'enquêter et d'établir un rapport sur l'application et les éventuelles violations des sanctions.

Le Groupe d'experts doit aussi évaluer les incidences d'ordre humanitaire et socioéconomique des sanctions et les progrès accomplis en vue de satisfaire aux conditions mises à leur levée.

image• Retransmission de la séance du Conseil de sécurité[124mins]

Pour ce faire, le Conseil a encouragé le Gouvernement libérien, mené par la nouvelle présidente Ellen Johnson-Sirleaf, à réformer l'Office des forêts, à mettre en œuvre l'Initiative pour les forêts, et à mettre en application les recommandations de réforme et d'examen des concessions forestières du Comité chargé de l'examen des concessions forestières.

Le Libéria doit aussi envisager de solliciter les avis d'experts indépendants sur la gestion des ressources en diamants afin d'augmenter les recettes, d'accroître la confiance des investisseurs et de s'assurer encore le concours des donateurs.

Le nouveau Gouvernement est enfin encouragé à exécuter le Programme d'aide à la gouvernance et à la gestion économique qui est censé permettre d'assurer la prompte application de l'Accord général de paix et de hâter la levée des sanctions.

Voir le compte-rendu de la séance du Conseil de sécurité dans le communiqué de l'ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.