Afrique australe : la FAO préoccupée par la situation alimentaire

13 décembre 2005

L'insécurité alimentaire est gravement préoccupante en Afrique australe, où près de 12 millions de personnes ont besoin d'une aide, malgré une récolte exceptionnelle de maïs en Afrique du Sud, indique l'agence des Nations Unies pour l'agriculture dans un nouveau rapport publié aujourd'hui.

« Près de 12 millions de personnes, essentiellement au Zimbabwe et au Malawi, ont besoin d'une aide alimentaire d'urgence », déclare l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) dans un communiqué publié aujourd'hui à Rome.

« Malgré tout, l'Afrique du Sud a rentré une récolte exceptionnelle de maïs - de 12,4 millions de tonnes - qui pourrait se solder par un excédent d'exportation - de quelque 4,66 millions de tonnes -, qui suffiraient largement à couvrir les besoins d'importation de la sous région », ajoute le communiqué.

Selon le nouveau « Rapport sur l'Afrique » publié aujourd'hui, dans de nombreuses régions du Zimbabwe, l'accès à la nourriture est gravement entravé par les pénuries de céréales sur les marchés et par l'inflation galopante.

Au Malawi, l'insécurité alimentaire s'aggrave dans tout le pays à mesure que les prix du maïs augmentent. Jusqu'à présent, les importations commerciales et les livraisons d'aide alimentaire ont été limitées en dépit des promesses de quantités importantes de la part des donateurs internationaux, rapporte la FAO.

En Afrique de l'Est, la situation alimentaire générale demeure précaire aussi, avec des taux élevés de malnutrition dans plusieurs pays, conséquence de la guerre, des déplacements et des sécheresses.

En Somalie, la situation générale de la sécurité alimentaire reste précaire et plus de 900.000 personnes ont besoin d'une aide d'urgence. La situation est aggravée ultérieurement par la recrudescence des hostilités dans certaines parties du sud de la Somalie et la détérioration des conditions de sécurité qui entrave la distribution des secours.

La situation alimentaire au Soudan est alarmante aussi, en particulier au Darfour et au Sud-Soudan, où la poursuite des conflits et des déplacements de population ont entraîné une grave insécurité alimentaire.

En Érythrée, malgré une meilleure récolte, environ 1,4 million de personnes ont besoin d'une aide alimentaire.

En Éthiopie, les perspectives de récolte sont favorables dans les principales régions productrices. Mais les disponibilités vivrières des ménages sont maigres et les taux de malnutrition restent élevés dans certaines zones, en particulier pour les enfants. Le nombre de personnes ayant besoin d'une aide alimentaire d'urgence est estimé à 3,8 millions.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.