Népal : Kofi Annan salue l'extension de la trêve par le parti maoïste

2 décembre 2005

Le Secrétaire général a salué aujourd'hui la décision du parti communiste du Népal (maoïste) de proroger d'un mois le cessez-le-feu qu'il a déclaré en septembre dernier dans le conflit qui l'oppose au gouvernement du royaume du Népal.

Le Secrétaire général avait récemment appelé à cette extension et appelé le gouvernement du Népal à faire preuve de réciprocité, a indiqué aujourd'hui le son porte-parole, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU à New York.

Le 25 novembre dernier, Kofi Annan avait salué l'accord conclu entre les partis politiques du Parlement népalais et le Parti communiste du Népal qui avait pour objet de restaurer « la démocratie multipartite » et de mettre un terme au conflit qui déchire le pays depuis 10 ans (voir notre dépêche du 25 novembre 2005).

Encourageant le Parti communiste à prolonger son cessez-le-feu unilatéral au-delà du mois de décembre et à remplir ses engagements en matière de droits de l'homme, Kofi Annan avait appelé en outre le gouvernement du Roi Gyanendra à proclamer un cessez-le-feu réciproque.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.