FAO : Jacques Diouf lance un appel à la réforme

21 novembre 2005

Jacques Diouf, réélu samedi pour un 3e mandat à la tête de l'agence des Nations Unies pour l'agriculture, a exhorté aujourd'hui les 188 Etats Membres, réunis à Rome pour une Conférence générale, à soutenir ses propositions qui visent à réformer et moderniser l'agence.

« Les propositions de réforme, tiennent compte à la fois des appels lancés au plan mondial pour aller plus loin dans le processus de réforme du système des Nations Unies et du recentrage des programmes et des activités autour des Objectifs du Millénaire pour le développement », a déclaré aujourd'hui Jacques Diouf, directeur de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), dans un discours prononcé à la Conférence générale qui s'est ouverte samedi à Rome, indique un communiqué de l'agence.

Jacques Diouf, qui présentait « La réforme de la FAO, une vision pour le 21e siècle », a précisé que la nouvelle structure proposée faciliterait les efforts déployés par l'agence pour aider les pays à atteindre les huit objectifs du Millénaire pour le développement (ODM), à commencer par le premier d'entre eux relatif à la réduction de la faim et de la pauvreté.

« La planète compte encore 852 millions de personnes sous-alimentées. Il est plus que temps de mettre fin à cette tragédie qui par ailleurs représente, pour les pays en développement, des pertes en productivité et en recettes atteignant des milliards de dollars», a-t-il déploré.

Le 17 octobre dernier, à l'occasion du 60e anniversaire de la FAO, il avait dévoilé un programme de réforme qui devrait permettre à l'agence de « jouer un rôle accru dans l'éradication de la faim, le développement agricole durable, la sécurité sanitaire des aliments, les maladies transfrontières des animaux et des plantes ainsi que la négociation d'un commerce international des produits agricoles plus équitable » (voir notre dépêche du 17 octobre 2005).

La réforme de la FAO et le Programme de travail et budget pour 2006-2007 figuraient parmi les principaux points évoqués dans le discours prononcé aujourd'hui.

La Conférence générale, qui se termine samedi prochain, examinera aussi le dernier Rapport sur la situation mondiale de l'alimentation et de l'agriculture et les préparatifs de la Conférence internationale sur la réforme agraire et le développement rural qui se tiendra en mars 2006 au Brésil (voir notre dépêche du 19 novembre 2005).

Jacques Diouf a été réélu, samedi, au poste de directeur général de la FAO pour un troisième mandat de six ans. Il a obtenu 137 voix sur les 165 bulletins déposés. Il était le seul candidat à ce poste, indique par ailleurs un autre communiqué publié samedi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.