OMS/UNICEF : fort recul de la rougeole en Afrique depuis 1999

3 novembre 2005

Les agences des Nations Unies pour la santé et pour l'enfance ont salué comme un « progrès majeur » de santé publique le recul de 60% de la mortalité et de la morbidité - le nombre de personnes affectées - relatives à la rougeole en Afrique, où les vaccinations ont sauvé la vie de près d'un million de personnes.

« Grâce au soutien technique et financier de l'initiative contre la rougeole et à la détermination des gouvernements africains, plus de 200 millions d'enfants africains ont été vaccinés contre la rougeole et un million de vies ont été sauvées depuis 1999 », indique l'Organisation mondiale de la santé (OMS) dans un communiqué publié hier à New York à l'occasion du Sommet mondial pour la santé organisé par TIME Magazine.

« Le nombre des cas [morbidité] et des décès [mortalité] dus à la rougeole a baissé de 60 % en raison de l'amélioration des activités de vaccination systématique et supplémentaire en Afrique », précise le communiqué qui rappelle que la rougeole est l'une des maladies évitables par la vaccination qui tue le plus d'enfants dans le monde.

« C'est là un progrès majeur pour la santé publique », a déclaré le Dr LEE Jong-wook, Directeur général de l'OMS, qui a rendu hommage à la mobilisation des gouvernements.

« La rougeole est presque oubliée en Amérique mais elle est l'une des maladies qui fait le plus grand nombre de victimes chez les enfants en Afrique, » a rappelé Ted Turner qui a annoncé que la Fondation pour les Nations Unies (UN Foundation), dont il est le fondateur, « s'engage à verser 20 millions de dollars à l'initiative contre la rougeole sur les quatre années à venir », ce qui portera à plus de 57 millions de dollars son appui financier à l'initiative depuis 2001.

La Fondation pour les Nations Unies a commencé à œuvrer pour la santé dans le monde en collaborant à la campagne d'éradication de la poliomyélite puis elle a contribué à l'édification du partenariat contre la rougeole, inspiré de cette structure.

Il a appelé à cette occasion à « utiliser ces campagnes pour distribuer des moustiquaires contre le paludisme et étendre les activités à d'autres zones en proie à la rougeole, en Asie notamment. »

« En 2003, plus de 500 000 personnes – dont 470 000 enfants de moins de 5 ans – ont succombé à la rougeole. La moitié de ces décès sont survenus en Afrique. Il existe depuis plus de quarante ans un vaccin sûr, très efficace qui protège un enfant contre la rougeole pour moins d'un dollar. Pourtant, la maladie menace encore des millions d'enfants ».

Les partenaires fondateurs de l'initiative contre la rougeole sont la Croix-Rouge américaine, la Fondation pour les Nations Unies, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et les Centres for Disease Control and Prevention (CDC).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.