Kofi Annan condamne l'attentat perpétré au nord d'Israël

26 octobre 2005

Le Secrétaire général s'est déclaré aujourd'hui « choqué » après l'attaque terroriste contre un marché à Hedera, au nord d'Israël, qui a fait de nombreuses victimes parmi les civils israéliens, et a appelé à l'arrêt immédiat de l'escalade de la violence.

« Le Secrétaire général condamne cet acte et présente ses condoléances aux familles des victimes », indique un message transmis aujourd'hui par le porte-parole du Secrétaire général.

« Parallèlement, il appelle à un arrêt immédiat de l'escalade de tous les actes de violence », ajoute le message.

Kofi Annan se déclare convaincu « qu'il existe une opportunité de trouver une solution au conflit de longue date entre Palestiniens et Israéliens ».

« Les forces de la modération et de la négociation doivent remporter la victoire », affirme-t-il.

Selon les informations parues dans la presse, l'attaque, revendiquée par l'organisation palestinienne du Djihad islamique, a fait cinq morts et plus de trente blessés.

Le Conseil de sécurité doit se réunir aujourd’hui pour des consultations sur le Moyen-Orient, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l’ONU, à New York.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.