Liban/Syrie : Kofi Annan indique son intention de proroger la Commission Mehlis

21 octobre 2005

Le Secrétaire général qui a transmis hier au Conseil de sécurité le rapport de la Commission d'enquête internationale des Nations Unies sur l'attentat qui a coûté la vie à l'ancien Premier ministre libanais a indiqué son intention d'en proroger le mandat jusqu'au 15 décembre 2005.

Le rapport de la Commission d'enquête internationale indépendante des Nations unies a été transmis hier au Conseil de sécurité, en annexe d'une lettre adressée par le Secrétaire général, a indiqué hier Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général.

Le Secrétaire général y confirme « son intention de proroger le mandat de la Commission jusqu'au 15 décembre 2005, ainsi que l'y autorise la résolution 1595 (2005) du Conseil de sécurité ».

Le Premier ministre du Liban, Fouad Siniora, avait fait parvenir au Secrétaire général, le 13 octobre dernier, une lettre dans laquelle il demandait l'extension de la Commission d'enquête.

Le texte du rapport (en anglais) a été rendu public hier tard dans la soirée à New York.

Detlev Mehlis, magistrat allemand et chef de la Commission d'enquête, fera mardi prochain une présentation du rapport aux membres du Conseil de sécurité, a ajouté le porte-parole.

Son enquête, qui l'a mené jusqu'en Syrie, a déjà conduit à l'arrestation de plusieurs chefs des services de renseignements libanais.

Répondant à une question sur la requête du gouvernement libanais demandant à ce que le mandat de la Commission soit de nouveau prorogé, le Secrétaire général avait déclaré, le 17 octobre dernier, qu'il attendrait d'avoir le rapport entre les mains pour prendre une décision sur une telle prorogation (voir notre dépêche du 17 octobre 2005). Il avait appelé à la « retenue » et à éviter toute « politisation » du rapport.

Le 12 septembre dernier, le Secrétaire général avait informé le Conseil de sécurité de son intention de proroger le mandat de la Commission d'enquête d'une durée de 40 jours (voir notre dépêche du 12 septembre 2005).

La Commission Melhis est pleinement opérationnelle depuis le 16 juin dernier (voir notre dépêche du 16 juin 2005). Elle avait été créée le 7 avril dernier par la résolution 1595 du Conseil de sécurité dans le but d'identifier les auteurs, commanditaires, organisateurs et complices de l'attentat terroriste visant l'ancien Premier ministre libanais Rafic Hariri et causant la mort de 20 autres personnes (voir notre dépêche du 7 avril 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.