Tremblement de terre au Pakistan et en Inde : Kofi Annan appelle à une assistance internationale coordonnée

10 octobre 2005

Le Secrétaire général a encouragé aujourd'hui une coordination des efforts des Nations Unies et de l'appui de la communauté internationale aux autorités nationales pour venir en aide aux victimes du tremblement de terre qui a frappé samedi le nord du Pakistan et de l'Inde et l'Afghanistan.

Le Secrétaire général s'est déclaré aujourd'hui encouragé par la réaction rapide et conséquente de la communauté internationale face au tremblement de terre dévastateur qui a frappé les populations du Pakistan, de l'Afghanistan et de l'Inde, indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

« Les équipes de secours envoyées par les Nations Unies sont à l'œuvre 24 heures sur 24 depuis le 8 octobre, pour appuyer les autorités nationales et pour procéder à une évaluation rapide des besoins et favoriser une coordination efficace de l'assistance internationale », rappelle aujourd'hui Kofi Annan.

« Le Secrétaire général encourage tous les acteurs internationaux à travailler ensemble afin de parvenir à une pleine coordination de tous les efforts internationaux pour appuyer les secours nationaux », indique le message.

A cette fin, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a établi des centres de coordination à Islamabad et à Muzaraffarabad, près de l'épicentre du tremblement de terre, précise le message.

Ces trois pays, ont été frappé le 8 octobre par un tremblement de terre d'une amplitude de 7,6 sur l'échelle de Richter, causant des destructions massives dans la province du Nord-Ouest du Pakistan et dans les districts d'Azad, au Jammu et Cachemire notamment à Muzaraffarabad, indiquait hier le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) dans un rapport de situation sur la région, évaluant le nombre de victimes entre 18.000 et 30.000.

La Coordination humanitaire de l'ONU indiquait hier qu'un appel d'urgence serait lancé le 11 octobre.

Elle devait convoquer aujourd'hui une réunion avec les missions permanentes des pays touchés et du Comité permanent interorganisations (IASC selon son acronyme anglais), un comité des Nations Unies qui permet la coordination des efforts des agences de l'ONU dans les situations humanitaires avec les organisations non gouvernementales (ONG), notamment la Fédération internationale de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, et l'Organisation pour les migrations internationales.

Parmi les agences des Nations Unies, y participent notamment le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Programme alimentaire mondial (PAM), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), L'Organisation mondiale de la santé (OMS), et le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA).

Samedi, Kofi Annan avait fait connaître, dans un message transmis par son porte-parole, sa grande tristesse face aux pertes en vies humaines et aux destructions causées par le tremblement de terre.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.