PAM/UNICEF/MSF : lancement d'une initiative commune pour venir en aide aux enfants du Niger

3 octobre 2005

Le Programme alimentaire mondial, l'agence des Nations Unies pour l'enfance et Médecins sans frontières ont lancé conjointement une « Initiative pour apporter une aide alimentaire ciblée » à quelque 45 000 enfants, victimes de malnutrition sévère, dans la région de Zinder, au sud du Niger.

Le Programme alimentaire mondial, l'agence des Nations Unies pour l'enfance et Médecins sans frontières ont lancé conjointement une « Initiative pour apporter une aide alimentaire ciblée » à quelque 45 000 enfants, victimes de malnutrition aiguë, dans la région de Zinder, au sud du Niger.

« Les enfants continuent de payer un lourd tribut dans cette crise nutritionnelle » qui frappe le Niger depuis plusieurs mois maintenant, indique un communiqué du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), publié jeudi dernier simultanément à Niamey, Genève et New York, pour annoncer le lancement de l'« Initiative pour apporter une aide alimentaire ciblée », lancée en partenariat avec le Programme alimentaire mondial (PAM) et Médecins sans frontières (MSF).

« L'initiative va permettre d'étendre les soins et la protection apportés à une population large et isolée d'enfants âgés de moins de cinq ans, à Zinder, la région du Niger qui souffre des taux de malnutrition les plus forts », explique le communiqué.

Selon MSF, en dépit d'une forte médiatisation cet été et de la mobilisation annoncée de l'aide internationale, la crise se poursuit au Niger. Le nombre d'enfants souffrant de malnutrition aiguë ne faiblit pas et les quantités de nourriture gratuite distribuées sont très insuffisantes pour les familles les plus démunies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.