Conseil de sécurité : la Mission de l'ONU en République démocratique du Congo prorogée jusqu'à la fin octobre

30 septembre 2005

Le Conseil de sécurité a décidé aujourd'hui à l'unanimité de proroger la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) jusqu'à la fin octobre 2005.

« Constatant que la situation en République démocratique du Congo continue de faire peser une menace sur la paix et la sécurité internationales dans la région », le Conseil de sécurité a adopté aujourd'hui une résolution (S/2005/614) par laquelle il proroge le mandat de la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) jusqu'au 31 octobre 2005.

Le Conseil de sécurité restant saisi de la question, cela ne préjuge pas de futures prorogations.

Dans son dernier rapport sur la situation dans le pays, le Secrétaire général recommandait au Conseil de sécurité une prorogation d'une année supplémentaire, jusqu'au 1er octobre 2006, afin que la MONUC puisse jouer un rôle d'assistance à la préparation des élections.

« Le référendum sur la Constitution doit se tenir avant l'expiration de la première prorogation de la transition le 31 décembre. À cette date, le Parlement aura probablement voté en faveur de la deuxième et dernière prorogation de la transition, d'une durée de six mois, afin de permettre à la Commission électorale indépendante d'organiser les élections ».

« Dans ce contexte, je recommande que le mandat de la MONUC soit prorogé pendant une année supplémentaire, jusqu'au 1er octobre 2006, ce qui comprendrait la période allant jusqu'aux élections et la période suivant immédiatement la transition après la prise de fonctions du nouveau Gouvernement », indiquait le Secrétaire général dans son rapport (voir notre dépêche du 28 septembre 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.