Soudan : Jan Pronk condamne les récentes attaques au Darfour et au Tchad

28 septembre 2005

L'Envoyé de l'ONU au Soudan, qui se rendra vendredi à Abuja pour la reprise des pourparlers de paix sur le Darfour, a condamné aujourd'hui les deux récentes attaques contre des réfugiés soudanais, au Darfour et au Tchad.

Lors d'une conférence de presse qui s'est tenue aujourd'hui à Khartoum, le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Soudan, Jan Pronk a déploré les deux récentes attaques commises contre la population au Darfour, a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien à New York.

Jan Pronk a aussi exprimé sa préoccupation quant aux affrontements qui se sont déroulés au Tchad, a ajouté le porte-parole.

Selon les informations parues dans la presse, au moins 36 personnes ont été tuées dans l'est du Tchad, après que des cavaliers armés, apparemment en provenance du Darfour, ont perpétré un raid sur le village de Madayouna afin de voler du bétail.

De son côté, Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires, a prévenu aujourd'hui que si la violence continuait à s'intensifier au Darfour, les 11 000 travailleurs humanitaires qui portent secours à plus de 2,5 millions de personnes ne pourraient pas maintenir leurs opérations (voir notre dépêche d'aujourd'hui).

Jan Pronk a par ailleurs indiqué qu'il soulèverait des protestations officielles concernant l'arrestation de sept avocats soudanais, participant à une réunion organisée par l'ONU sur les droits de l'homme, les personnes déplacées et les questions liées au conflit du Darfour.

Le Représentant spécial se rendra vendredi à Abuja, au Nigeria, à l'occasion de la reprise des pourparlers de paix entre le gouvernement soudanais et les mouvements rebelles du Darfour.

Suite à la Déclaration de principes pour le règlement du conflit au Darfour, signée le 5 juillet dernier, la 6e série de pourparlers de paix d'Abuja, a repris le 15 septembre, pour tenter de trouver une issue au conflit qui fait rage au Darfour depuis presque trois ans et qui a déjà affecté près de 3,4 millions de personnes et provoqué le déplacement de plus de 2 millions de civils.

Voir une exposition de photos sur le Darfour organisée par le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF)

Voir le communiqué de l'ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.