Barrage naturel du nord ouest du Cameroun : une équipe de l'ONU envoyée sur le terrain

27 septembre 2005

L'ONU a envoyé aujourd'hui une équipe d'expert au Cameroun afin d'examiner les risques posés par un barrage naturel situé au nord ouest du Cameroun, qui pourrait céder et inonder des dizaines de milliers de personnes et dégager des gaz toxiques.

« Des dizaines de milliers de personnes pourraient être inondées et les gaz toxiques de dioxine de carbone contenus dans les couches souterraines du lac pourraient s'échapper », a indiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, lors d'un point de presse au siège de l'ONU à New York.

« Des gaz similaires qui s'étaient échappés avaient tué plus de 1 700 personnes en 1986 », a précisé le porte-parole.

Le rapport préliminaire de l'équipe, composée d'experts du le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) et du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), est attendu dans le prochains jours, a-t-il par ailleurs annoncé.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.