Le débat général de la 60e Assemblée générale s'est terminé vendredi

26 septembre 2005

L'Assemblée générale a achevé vendredi son débat général au cours duquel les Etats membres ont souligné la nécessité de maintenir et de renforcer l'élan politique en faveur du développement, a souligné le président de la 60e session, le Suédois Jan Eliasson.

Tout au long de la semaine, les États membres ont rappelé que le combat contre la pauvreté devait être mené et remporté collectivement et que l'élan politique en faveur du développement maintenu et renforcé, a déclaré vendredi Jan Eliasson, président de la 60e session de l'Assemblée générale, lors de la séance de clôture du débat général.

D'autres questions ont été largement débattues, a ajouté le président, qui a cité la nécessité de progresser rapidement vers la création d'une Commission de consolidation de la paix et d'un Conseil des droits de l'homme.

Le terrorisme et la responsabilité de protéger les populations du génocide, des crimes de guerre, du nettoyage ethnique et des crimes contre l'humanité ont aussi été au cœur des interventions des chefs d'État et de gouvernement, des ministres ou des représentants des États membres.

Jan Eliasson a par ailleurs constaté la reconnaissance largement répandue selon laquelle le développement, la sécurité et le respect des droits de l'homme sont étroitement liés entre eux et, enfin, le besoin de réformer les institutions de l'ONU.

Le débat s'était ouvert le 17 septembre dernier, au lendemain du sommet mondial 2005.

Dans le Document final adopté le 16 septembre à l'issue du sommet, les Etats membres réaffirmaient les objectifs du Millénaire, condamnaient le terrorisme, décidaient d'instituer une Commission de consolidation de la paix, reconnaissaient la responsabilité internationale de protéger les populations contre les génocides, souhaitaient réformer le Conseil de sécurité et convenaient de créer un Conseil de droits de l'homme.

Sur les principaux points du Document final, voir notre dépêche du 17 septembre.

Voir l'ensemble des déclarations de la journée de vendredi dans le communiqué de presse de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.