PAM : 400.000 personnes menacées par la faim au Mozambique

9 septembre 2005

Le programme alimentaire des Nations Unies a prévenu aujourd'hui que des centaines de milliers de personnes étaient menacés par la faim au Mozambique, à moins d'une aide urgente de la communauté internationale.

« Nous avons besoin de près de 19 millions de dollars pour maintenir les programmes essentiels qui permettent de nourrir environ 430.000 personnes au Mozambique, et il nous les faut immédiatement », a déclaré Mike Sackett, directeur régional pour l'Afrique australe, dans un communiqué du Programme alimentaire mondial (PAM).

« Le Sud-Mozambique est particulièrement durement touché par les rationnements, et bien sûr le VIH/sida pèse terriblement sur les plus vulnérables ».

Le PAM rappelle qu'à travers la région, le PAM a encore besoin de près de 191 millions de dollars afin de nourrir près de 8,5 millions de personnes au Lesotho, au Malawi, au Mozambique, au Swaziland, au Zimbabwe et en Zambie, au cours de la prochaine saison maigre, qui dure de décembre au mois d'avril.

« Il est alarmant de voir tant de signes négatifs aussi tôt dans la saison », a déclaré Mike Sackett, qui souligne que le niveau des eaux de retenue des barrages n'était plus qu'à 28% du niveau des eaux l'année dernière.

Jan Egeland, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, a rappelé que l'appel pour le Malawi n'avait pas récolté le moindre dollar, a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien à New York.

Les Nations Unies ont lancé le 30 août dernier un appel de fonds d'environ 88 millions de dollars pour lutter contre la faim au Malawi, où au moins 4,2 millions de personnes - soit 34% de la population - sont menacées par la malnutrition et l'insécurité alimentaire (voir notre dépêche du 30 août 2005).

Le 29 août dernier, le Secrétaire général avait réitéré son appel à la communauté internationale à réformer l'aide humanitaire et à augmenter l'aide au développement (voir notre dépêche du 29 août 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.