Lakhdar Brahimi achève sa visite au Sri Lanka

7 septembre 2005

Lakhdar Brahimi vient d'achever une visite de quatre jours à Colombo, effectuée à la demande du Secrétaire général dans le but de renforcer les efforts de la Norvège pour faciliter le processus de paix au Sri Lanka, en conflit depuis 30 ans.

Lakhdar Brahimi, Conseiller spécial du Secrétaire général, a tenu des consultations avec des représentants du gouvernement et divers représentants de la société du Sri Lanka, indique un message transmis aujourd'hui par le porte-parole du Secrétaire général.

« A la suite de l'assassinat de l'ancien Premier ministre du Sri Lanka, Lakshman Kadirgamar, la communauté internationale envisage toutes les options permettant d'aider le gouvernement sri-lankais à stabiliser la situation et à remettre le processus de paix sur la bonne voie », ajoute le communiqué.

« L'attention accrue des Nations Unies vise à renforcer, et en aucune manière remplacer, les efforts intenses de la Norvège pour faciliter le processus de paix », précise-t-il.

Le Secrétaire général réitère d'ailleurs son plein soutien aux efforts menés par la Norvège pour faire progresser le processus de paix.

Selon les informations parues dans la presse, Lakshman Kadirgamar a été tué le 12 août dernier à son domicile par des tireurs embusqués. Le gouvernement accuse la guérilla séparatiste des Tigres de libération de l'Eelam tamoul (LTTE) d'en être les auteurs mais le LTTE a réfuté toute implication dans ce meurtre.

Toutefois, les efforts déployés par les médiateurs norvégiens ont réussi à convaincre le gouvernement sri lankais et les rebelles à retourner à la table de négociations.

C'est la première fois que les autorités du Sri Lanka demandent aux Nations unies de participer aux négociations entre le gouvernement et les rebelles séparatistes.

Les LTTE, partisans d'un Etat tamoul indépendant, et les forces gouvernementales s'affrontent sans merci depuis 30 ans.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.