Le Secrétaire général annonce la composition du comité pour "une alliance des civilisations"

2 septembre 2005

Le Secrétaire général a annoncé aujourd'hui la composition du comité des sages pour « une alliance des civilisations » - un mouvement destiné à combattre les divisions entre les cultures, notamment islamiques et occidentales, qui menace de manière potentielle la paix dans le monde.

Le Secrétaire général a annoncé aujourd'hui que la composition du comité des sages pour une « alliance des civilisations » - un mouvement destiné à combattre les divisions entre les cultures, notamment islamiques et occidentales, qui menace de manière potentielle la paix dans le monde.

Le comité des sages sera co-présidé par l'ancien directeur général de l'UNESCO, l'Espagnol Frederico Mayor, et un ministre d'Etat et professeur de théologie turc, Mehmet Aydin.

Parmi les 19 membres du groupe de haut niveau, figurent l'ancien président iranien Seyed Mohamed Khatami, l'ancien ministre des affaires étrangères français Hubert Védrine, le conseil spécial du roi Mohammed VI du Maroc André Azoulay et l'historienne britannique spécialiste des religions Karne Amstrong.

« Les membres ont été identifiés à l'issue de consultations intensives avec des spécialistes des relations interculturelles et inter civilisations. Quelques membres supplémentaires pourraient encore être nommés », a annoncé le Secrétaire général dans un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Le groupe de haut niveau devrait tenir sa première réunion à la fin du mois de novembre 2005, a ajouté le Secrétaire général.

Il devrait remettre un rapport contenant des recommandations et un plan d'action concret vers la fin de l'année 2006

« Les événements de ces dernières années ont accentué l'impression d'un fossé grandissant et d'un manque mutuel de compréhension entre les sociétés islamiques et occidentales - un environnement qui a été exploité et exacerbé par des extrémistes dans toutes les sociétés », avait déclaré Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, le 14 juillet dernier.

« L'alliance des civilisations s'entend comme une coalition contre ces forces, comme un mouvement pour promouvoir le respect mutuel pour les croyances et traditions religieuses et comme une réaffirmation de l'interdépendance croissante de l'humanité dans tous les domaines - de l'environnement à la santé, du développement économique et social à la paix et à la sécurité », avait-il ajouté.

Le président espagnol José Luis Rodriguez Zapatero et le premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan sont à l'origine de cette initiative (voir notre dépêche du 14 juillet 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.