La création d'un Etat palestinien doit passer par une réforme économique, selon un rapport de l'ONU

25 août 2005

La création d'un Etat palestinien doit passer par une réforme économique visant non seulement à renforcer la production et les échanges mais aussi à lutter contre la pauvreté dans les territoires occupés, dévastés par cinq années de conflit et quatre décennies d'occupation, souligne un rapport de l'ONU.

« Le recul économique de ces dernières années, ajouté à presque quatre décennies d´occupation, a aggravé la pauvreté, limité et déstructuré la production et accru la dépendance à l´égard d´Israël », constate la Conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) dans un communiqué publié aujourd'hui à l'occasion du lancement de son rapport annuel sur le peuple palestinien.

Le rapport annuel sur l´assistance de la CNUCED au peuple palestinien recommande que l'Autorité Palestinienne poursuive « une approche du commerce axée sur le développement plutôt qu´une approche du développement axée sur le commerce », via des mesures échelonnées et progressives de libéralisation.

En 2004, l´économie du territoire palestinien occupé s´est de nouveau fortement détériorée après trois années de calme relatif, indique le rapport.

Le PIB a accusé une baisse de 1 % qui l´a ramené à un niveau inférieur de 15 % à celui de 1999. Entre 1999 et 2004, le revenu national brut (RNB) réel par habitant a baissé de 33 %. Le chômage est resté élevé avec, fin 2004, un tiers de la population active sans emploi. La même année, quelque 61 % des foyers vivaient en dessous du seuil de pauvreté.

Près de quarante années d´occupation et cinq années de conflit et de destruction ont entraîné une diminution constante de la capacité de production d´une économie déjà sinistrée, précise le rapport.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.