Le Conseil de sécurité salue le retrait israélien de Gaza

24 août 2005

Les membres du Conseil ont salué aujourd'hui le début du retrait israélien de Gaza et de certaines parties du nord de la Cisjordanie, premier pas vers une reprise du processus de paix au Proche-Orient.

Dans une déclaration à la presse lue aujourd'hui par son président pour le mois d'août, l'ambassadeur du Japon aux Nations Unies Kenzo Oshima, à l'issue d'une séance publique sur la situation au Proche-Orient, le Conseil de sécurité a estimé « qu'un désengagement réussi pourrait constituer la première étape vers une reprise du processus de paix ».

Le Conseil de sécurité a engagé à nouveau les deux parties, en étroite coopération avec le Quatuor, « à poursuivre l'application intégrale de la Feuille de route et des résolutions du Conseil de sécurité en vue de la création d'un État palestinien indépendant, viable, démocratique et souverain, vivant côte à côte avec Israël dans la paix et la sécurité ».

Au cours de la séance, le Conseil de sécurité a entendu le rapport mensuel sur la situation au Proche-Orient du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, Ibrahim Gambari, qui a décrit le désengagement d'Israël de la bande de Gaza comme « un tournant », dans la mesure où il s'agit du premier retrait de colonies de peuplement effectué par ce pays dans les territoires palestiniens occupés.

« Le Premier ministre israélien, Ariel Sharon, devrait être salué pour sa détermination et son courage à mener à terme ce désengagement en dépit de l'opposition virulente qu'il suscite », a dit encore le Secrétaire général adjoint.

Selon lui, Israël a ainsi démontré qu'il possédait la maturité requise pour répondre aux exigences d'une paix durable.

Ibrahim Gambari a en outre lancé un appel à toutes les factions palestiniennes pour qu'elles s'abstiennent de recourir à la violence et réalisent leurs objectifs par des moyens pacifiques et démocratiques.

image• Retransmission de la séance[23mins]

Voir l'ensemble du rapport du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques dans le communiqué de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.