Kofi Annan recompensé par le Ghana

19 août 2005

Kofi Annan a reçu aujourd'hui l'un des Prix « Millenium excellence » au Ghana, en reconnaissance de son brillant travail comme champion de la paix dans le monde et comme défenseur de l'éradication de la pauvreté et des maladies.

Le Secrétaire général des Nations Unies, qui a reçu son prix à Accra, capitale du Ghana, a rendu hommage à ses collègues de l'ONU qui font avancer la cause défendue par l'Organisation.

« Nous devrions tous être reconnaissants que tant de personnes soient prêtes à courir de grands risques pour la cause de la paix », a-t-il déclaré en acceptant le prix, alors que l'ONU célébrait aujourd'hui le deuxième anniversaire de l'attentat terroriste contre ses locaux à Bagdad le 19 août 2003, qui avait fait 22 morts et de nombreux blessés (voir notre dépêche du 19 août 2005).

Les prix « Millenium excellence » sont remis tous les cinq ans par une institution privée du Ghana pour honorer les Ghanéens et les Ghanéennes qui ont fait montre d'excellence pour faire avancer des causes telles que la paix, l'égalité entre les sexes, l'agriculture, l'éducation et la science, le développement rural et le développement industriel.

« Après avoir entendu énumérer la liste de tous les domaines de crise auxquels nous devons faire face, nous pouvons nous demander s'il est possible d'avoir de l'espoir », a déclaré Kofi Annan. « Je crois que de nombreuses choses positives se passent aussi dans le monde, notamment dans le domaine économique. Nous sommes en train de combattre la pauvreté. Nous allons réduire le nombre de personnes qui vivent dans une pauvreté abjecte de 50 % d'ici 2015, nous allons nous assurer que tous aient accès à l'eau potable et que les filles et les garçons aillent à l'école. »

« Lorsque vous étudiez les propositions que les Nations Unies vont examiner cette année en vue de la réforme, nous faisons des progrès », a-t-il affirmé. « Il y a donc de l'espoir, tout n'est pas sans espoir ».

Le Secrétaire général a ajouté qu'il souhaitait assister à un renouveau de l'agriculture africaine, afin que le continent se nourrisse enfin seul. Il a rappelé que 18 pays africains avaient vu leur dette réduite, tandis que l'Aide au développement allait augmenter de 25 millions de dollars et que les responsables internationaux travaillaient pour y ajouter encore 50 millions de dollars.

En 2002, Kofi Annan avait été la première personne de filiation non royale à recevoir le titre Ashanti de Busmuru, « Fils de l'épée » ou « conseiller sage et hautement respecté » pour services rendus à l'humanité. Il avait reçu en 2001 en Sierra Léone la distinction traditionnelle équivalente au titre de « grand guerrier » en reconnaissance de son travail.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.