Attentats au Bangladesh : le Secrétaire général condamne la violence absurde et sans discrimination

17 août 2005

Kofi Annan a exprimé son indignation à l'annonce d'attaques à la bombe simultanées dans la capitale du Bangladesh et d'autres villes du pays, qui ont fait un mort et des centaines de blessés.

Le Secrétaire général condamne ces actes absurdes de violence sans discrimination et transmet ses condoléances aux familles des victimes, indique un message transmis aujourd'hui par son porte-parole.

Kofi Annan appelle au calme et à la retenue face à ces actes lâches, exprimant l'espoir que ses auteurs seront traduits en justice.

Selon les informations parues dans la presse, plus de 200 bombes de fabrication artisanale ont explosé dans plusieurs villes du Bangladesh, y compris à Dacca, la capitale.