Désengagement israélien de Gaza : Kofi Annan salue un «moment porteur d'espoir»

15 août 2005

Le Secrétaire général a déclaré aujourd'hui suivre avec attention le processus de désengagement par Israël de Gaza et du Nord de la Cisjordanie qui commençait aujourd'hui et doit se terminer en octobre.

« Il s'agit des premières mesures de retrait d'Israël du territoire palestinien occupé », indique un message du Secrétaire général transmis aujourd'hui par son porte-parole, dans lequel il rappelle que le succès de cet événement « porteur d'espoir » requérra une stature politique de premier ordre de la part de toutes les parties concernées.

Kofi Anann exprime l'espoir que le retrait se fera sans heurts et manière pacifique, grâce aux efforts de coordination de James Wolfensohn, Envoyé spécial du Quatuor pour le désengagement.

Le Secrétaire général indique que les membres du Quatuor pour le Moyen-Orient, composé des États-Unis, de la Fédération de Russie, de l'ONU et de l'Union européenne ont entendu un exposé de James Wolfensohn sur les progrès accomplis ces deux derniers mois et sur la tâche considérable qui reste à accomplir.

Le message précise que les membres du Quatuor ont aussi débattu du rôle de la communauté internationale pour promouvoir la revitalisation du processus de paix sur la base de la Feuille de route pour la paix et qu'ils se réuniront à la mi-septembre pour procéder à une évaluation de la situation.

« L'ONU a retiré temporairement tout son personnel non essentiel de Gaza vers Jérusalem, en ayant soin de préserver le caractère opérationnel de ses activités », a indiqué par ailleurs aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.