Crise alimentaire en Afrique australe : le Secrétaire général appelle la communauté internationale à prendre les devants

11 août 2005

Kofi Annan a exhorté aujourd'hui la communauté internationale à prendre les devants pour répondre à la situation d'urgence alimentaire qui commence à apparaître en Afrique australe et à ne pas attendre qu'elle empire pour agir.

Dans un messa ge adressé cette semaine à plusieurs chefs d'Etat, le Secrétaire général des Nations Unies souligne que plus de 10 millions de personnes vivant en Afrique australe vont avoir besoin d'une aide humanitaire au cours de l'année, en raison des pénuries alimentaires précédentes, de la pauvreté endémique et du VIH / sida.

Kofi Annan se déclare préoccupé que la faim force les enfants, notamment les orphelins, à quitter l'école, et qu'elle contraigne des femmes à se prostituer pour survivre, a indiqué aujourd'hui Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, lors de son point quotidien avec la presse au siège de l'ONU à New York.

Le Secrétaire général demande aux dirigeants du monde de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour assurer que l'Afrique australe ne deviendra pas encore l'une de ces crises qui auraient pu être prévenues. L'expérience nous a appris que nous ne pouvons pas attendre jusqu'à la dernière minute pour apporter de l'aide, rappelle Kofi Annan.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.