Bref enlèvement de trois employés de l'UNRWA dans la bande de Gaza

8 août 2005

Les trois employés de l'agence des Nations Unies pour les réfugiés palestiniens, enlevés ce midi par un groupe armé palestinien dans la bande de Gaza, ont été relâchés.

Ils avaient été kidnappés par un groupe militant palestinien à Khan Younis, au sud de la bande de Gaza, a indiqué Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général, lors de son point quotidien avec la presse au siège de l'ONU à New York.

Les trois employés, qui avaient été enlevés juste avant midi heure locale à Gaza, ont été relâchés à la suite de négociations et remis à l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA selon l'acronyme anglais) et à l'Autorité palestinienne. Ils sont rentrés sains et sauf au siège de l'Agence à Gaza, a précisé le porte-parole.

Selon les informations parues dans la presse, les employés – une Britannique, un Suisse et un Palestinien - auraient été enlevés par des hommes masqués et armés alors qu'ils circulaient en voiture à Gaza.

Cet enlèvement est intervenu au lendemain de l'arrestation d'un chef local des Brigades des martyrs d'Al-Aqsa, branche armée du Fatah, parti politique du président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas. Des d'hommes armés ont pris le contrôle de bâtiments municipaux et menacé de lancer des actions «inimaginables» pour obtenir la libération de leur chef.

Le 29 juillet dernier, une Australienne et un Palestinien travaillant à l'ONU, avaient été brièvement enlevés par des hommes armés à Gaza.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.