R. D. du Congo : l'ONU encourage le retour des personnes déplacées autour de Bunia

3 août 2005

Plus de 5000 personnes déplacées à l'intérieur de la République démocratique du Congo (RDC) ont accepté de rentrer dans leurs foyers à Bunia et dans les environs, indique la Coordination humanitaire des Nations Unies.

« Les retours ont lieu alors que les casques bleus, les troupes gouvernementales et la police nationale ont fait d'importants progrès pour fournir une sécurité 24 heures sur 24 dans la ville de Bunia et dans les environs », a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point de presse quotidien, au siège de l'ONU, à New York.

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) encourage les personnes déplacées à rentrer chez elles à Bunia, a-t-il précisé.

En mai 2003, des massacres lors d'affrontements entre milices avaient conduit la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC) à prendre sous sa protection 12 000 réfugiés, dont au moins 6000 dans son quartier général de Bunia et l'autre moitié au camp de réfugiés près de l'aéroport (voir notre dépêche du 15 mai 2003), les attaques s'étant poursuivies jusqu'au mois de juillet (voir notre dépêche du 21 juillet 2003).

Ces événements avaient conduit à l'envoi d'une Force multinationale composée principalement d'éléments français (voir notre dépêche du 25 juin 2003) et au renforcement des effectifs de la MONUC (voir notre dépêche du 7 juillet 2003).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.