Afghanistan : la MANUA condamne le meurtre d'un membre du personnel électoral

25 juillet 2005

La Mission de l'ONU en Afghanistan a condamné aujourd'hui le meurtre d'un éducateur civique employé par une organisation non gouvernementale partenaire dans l'éducation en vue des élections.

M. Sarwar a été tué par deux assaillants en moto, mercredi dernier, dans le district de Yayha Kheil, qui ont aussi blessé son fils à la jambe, a déclaré aujourd'hui à Kaboul le porte-parole de l'Organe mixte d'administration des élections (JEMB, selon l'acronyme anglais) en Afghanistan, Bronwyn Curran, lors du point avec la presse de la Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA).

C'est le quatrième Afghan tué alors qu'il participait aux efforts de soutien aux élections, a-t-il précisé, indiquant que dans ces quatre affaires, le motif exact du meurtre n'a pas été élucidé.

« L'Organe mixte d'administration des élections condamne dans les termes les plus vifs tous les actes de violence contre ceux qui contribuent à rétablir la démocratie et la stabilité en Afghanistan », a ajouté le porte-parole.

Ce dernier a précisé par ailleurs que les préparatifs des élections parlementaires se poursuivent, avec 1,69 millions de cartes d'électeurs mises à jour entre le 25 juin et le 21 juillet dernier, dont 42% attribuées à des femmes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.