Le rapport de l'ONU sur le Zimbabwe publié demain

21 juillet 2005

Le rapport de l'Envoyée spéciale de l'ONU au Zimbabwe, chargée d'examiner l'impact des massives destructions de bidonvilles entreprises par les autorités du pays, au nom d'une « opération de rétablissement de l'ordre » qui a jeté dans la rue quelque 200 000 personnes, en violation des droits fondamentaux à l'habitat, sera rendu public demain vendredi.

Anna Tibaijuka, Directrice de l'Agence des Nations Unies pour les établissements humains (ONU-Habitat), nommée le 20 juin dernier Envoyé spéciale de l'ONU au Zimbabwe, donnera une conférence de presse demain matin à 11h (heure de New York), au siège de l'ONU, pour présenter le rapport.

Le Secrétaire général, qui a déjà pris connaissance du document, s'était déclaré lundi dernier « de plus en plus préoccupé » par « les conséquences humanitaires des démolitions récentes que le gouvernement du Zimbabwe a qualifiées de zones d'habitations illégales » et par la situation des droits de l'homme dans le pays (voir notre dépêche du 18 juillet 2005).

Anna Tibaijuka qui a effectué une mission de deux semaines sur le terrain a pu visiter plusieurs zones « nettoyées » par le gouvernement. Elle s'est notamment rendue dans la ville de Mutare, à l'est du pays, dans le camp « Caledonian Farm » où vivent dans des conditions très difficiles plus de 4 000 personnes, victimes des expulsions, ainsi qu'à « Porta Farm », site de la plus vaste opération d'expulsion menée par le gouvernement.

Elle a aussi a rencontré, le 29 juin dernier, le président Robert Mugabe.

Le 3 juin dernier, le Rapporteur spécial de la Commission des droits de l'homme des Nations Unies sur le droit à un logement convenable en tant qu'élément du droit à un niveau de vie suffisant, Miloon Kothari, avait adressé un appel urgent au gouvernement du Zimbabwe pour qu'il cesse immédiatement les « expulsions forcées massives » menées dans le pays.

Sur la question, voir nos dépêches du 7 juillet 2005, du 5 juillet 2005, du 1er juillet 2005, du 29 juin 2005 et du 20 juin 2005.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.