Burundi : deux casques bleus renvoyés pour abus sexuels

20 juillet 2005

Deux casques bleus éthiopiens de la mission de l'ONU au Burundi qui ont commis des abus sexuels vont être renvoyés dans le pays, a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général.

« Un soldat a été reconnu coupable d'avoir eu des relations sexuelles avec une prostituée et l'autre coupable d'avoir eu des relations sexuelles avec une mineure », a indiqué le porte-parole du Secrétaire général, lors de son point quotidien avec la presse, au siège de l'ONU à New York.

Il n'y a actuellement pas d'autres d'enquêtes en cours concernant des abus sexuels commis par des soldats de l'Opération des Nations Unies au Burundi (ONUB), a précisé le porte-parole.

La politique de l'ONU est une politique de tolérance zéro et l'ONUB, comme les autres missions, prend ces problèmes très au sérieux, a-t-il ajouté.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.