Soudan : l'ONU appelle les combattants à préserver la sécurité de sa campagne contre la polio

6 juillet 2005

Alors que la violence continue au Darfour, le Coordonnateur des affaires humanitaires de l'ONU au Soudan, Manuel da Silva, a appelé les forces gouvernementales et les mouvements rebelles à préserver la sécurité des équipes de l'ONU qui vont entamer une deuxième campagne de vaccination contre la polio dans le pays.

L'Organisation mondiale de la santé (OMS) et le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) et le gouvernement du Soudan ont joint leurs efforts pour mener une deuxième campagne de vaccination dans le but d'éradiquer le virus de la polio au Soudan, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général de l'ONU, Stéphane Dujarric, lors de son point quotidien avec la presse, au siège de l'ONU à New York.

Selon la Mission des Nations Unies au Soudan (UNMIS), la violence et le banditisme continuent dans les trois Etats de la province du Darfour au Soudan.

Les combats intertribaux pour le bétail sont la cause première de l'insécurité, a précisé la Mission de l'ONU.

Par ailleurs, a indiqué Stéphane Dujarric, la deuxième phase de la relocalisation des personnes déplacées du camp de Abou Shouk au Darfour Nord à celui de Al-Salam ont commencé lundi dernier. Cette relocalisation, qui devrait s'achever le 18 juillet prochain, concernera quelque 23 000 personnes.

Depuis 2003, le Darfour est en proie à une violente guerre civile entre les forces gouvernementales et les mouvements rebelles. Près de deux millions de personnes ont été déplacées du fait des affrontements.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.