ONUDC : 200 millions de personnes ont consommé de la drogue en 2004

29 juin 2005

L'agence des Nations Unies contre la drogue et le crime a annoncé, dans son rapport annuel publié aujourd'hui, que le nombre de personnes dans le monde ayant consommé de la drogue au cours des douze derniers mois avait augmenté de 8%, atteignant le chiffre de 200 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 320 milliards de dollars.

L'agence des Nations Unies contre la drogue et le crime a annoncé, dans son rapport annuel publié aujourd'hui, que le nombre de personnes dans le monde ayant consommé de la drogue au cours des douze derniers mois avait augmenté de 8%, atteignant le chiffre de 200 millions de consommateurs pour un chiffre d'affaires de 320 milliards de dollars.

Selon le « Rapport mondial 2005 sur la drogue », quelque 200 millions de personnes, soit 5% de la population mondiale âgée de 15 à 64 ans, ont consommé des drogues illégales, au moins une fois, en 2004 – contre 185 millions en 2003 -, indique un communiqué de l'Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) publié aujourd'hui à Vienne.

Cette estimation reste en deçà du nombre de personnes qui utilisent des substances psychotropes licites, fait remarquer l'ONUDC dans son communiqué. Environ 30% de la population adulte consomme du tabac et environ 50% de l'alcool.

Le cannabis, consommé par plus de 160 millions de personnes au cours des douze derniers mois - soit 10 millions de plus que l'année précédente -, est la drogue la plus largement répandue mais, souligne l'agence de l'ONU, l'héroïne et la cocaïne restent les principaux problèmes de la lutte contre les narcotiques.

La consommation de drogues de synthèse (amphétamines, méthamphétamines et ecstasy) est en baisse, indique le communiqué. Quelque 34 millions de personnes ont consommé des drogues de synthèse en 2004 - contre 38 millions en 2003. Une baisse qui s'explique par le déclin de la prise de méthamphétamines en Asie du Sud, et notamment en Thaïlande, et de l'excstasy en Amérique du Nord, et notamment aux USA, précise l'ONUDC.

En revanche, la consommation d'opiacés et de cocaïne a progressé. Près de 16 millions de personnes étaient dépendantes à l'opium, à la morphine où à l'héroïne au cours des douze derniers mois - contre 15 millions l'année passée - et 13,7 millions avaient consommé de la cocaïne - contre 13 millions.

Le marché de la drogue représente un chiffre d'affaires de quelque 320 milliards de dollars, indique par ailleurs le rapport.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.