Liban/Israël : la FINUL signale des affrontements entre forces israéliennes et Hezbollah

29 juin 2005

La Mission de l'ONU au Sud-Liban a signalé aujourd'hui des échanges de tirs entre le Hezbollah et les Forces de défense israéliennes, dans la région des fermes de Chebaa, a indiqué le porte-parole du Secrétaire général.

« Les hostilités ont commencé en fin d'après-midi, heure locale et se poursuivaient après un raid aérien de l'armée israélienne », a indiqué aujourd'hui le porte-parole du Secrétaire général, Stéphane Dujarric, lors de son point quotidien avec la presse, au siège de l'ONU à New York, précisant qu'il y avait des prétentions contraires de chaque côté quant au point de savoir qui avait ouvert le feu le premier.

« La Force intérimaire des Nations Unies au Liban (FINUL) est en contact avec les deux parties afin de parvenir à un cessez-le-feu et d'établir les faits », a indiqué le porte-parole.

Les fermes de Chebaa forment une région de 25 km2 comprenant 14 fermes situées au sud de Chebaa, un village se trouvant sur les pentes ouest du Mont Hermon, à proximité du point triple de frontière entre la Syrie, le Liban et Israël.

La région est restée sous contrôle israélien après le retrait des forces israéliennes du Sud Liban en 2000. Le Hezbollah et le gouvernement libanais considèrent que les fermes de Chebaa font partie intégrante au Liban, alors qu'Israël les considèrent comme une partie du plateau du Golan.

Dans son rapport du 16 juin 2000, le Secrétaire général a confirmé que les Forces israéliennes s'étaient effectivement totalement retirées du Liban, derrière la ligne tracée par l'ONU, en application de la résolution 425 (1978) du Conseil de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.