Le Secrétaire général condamne les attentats survenus en Iran

13 juin 2005

Le Secrétaire général a condamné aujourd'hui les attentats survenus hier dans les villes de Téhéran et d'Ahvaz, en Iran, et réaffirmé qu'aucune cause ne saurait justifier le recours à la violence et le fait de prendre sans discernement des civils innocents pour cible.

« Le Secrétaire général a appris avec une vive préoccupation les pertes en vies humaines et les blessures graves infligées à de nombreux passants, à la suite d'une série d'explosions à Téhéran et dans d'autres villes du pays », indique un communiqué transmis aujourd'hui par son porte-parole.

« Il réaffirme qu'aucune cause ne saurait justifier le recours à la violence et le fait de prendre sans discernement des civils innocents pour cible », ajoute le communiqué.

Selon les informations parues dans la presse, deux bombes ont explosé dimanche au centre de Téhéran, la capitale iranienne, quelques heures après les attentats d'Ahvaz, dans le sud-ouest de l'Iran, près de la frontière de l'Irak, faisant au total une dizaine de morts et une centaine de blessés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.