Kosovo : à Belgrade, l'Envoyé de l'ONU salue le dialogue avec Pristina

Kosovo : à Belgrade, l'Envoyé de l'ONU salue le dialogue avec Pristina

carte du Kosovo
L'Envoyé de l'ONU pour le Kosovo a rencontré aujourd'hui, à Belgrade, le Premier Ministre de la Serbie et de hauts représentants gouvernementaux dans la perspective d'un « examen d'ensemble » de la situation dans la région.

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour le Kosovo, Søren Jessen-Petersen a eu aujourd'hui à Belgrade une réunion avec le Premier Ministre de la Serbie, Vojislav Kostunica et Nebosja Covic, Président du Centre de coordination pour le Kosovo, ainsi que des représentants du Président Tadic et du Ministère des affaires étrangères de la Serbie et Monténégro, indique un communiqué de la Mission d'administration intérimaire des Nations Unies au Kosovo (MINUK) publié aujourd'hui.

« Le Représentant spécial a exprimé sa satisfaction quant au lancement de l'examen global, soulignant qu'il restait beaucoup à faire malgré les progrès accomplis dans les Normes pour le Kosovo ».

Le 3 juin dernier, le Secrétaire général avait nommé Kai Eide, Représentant permanent de la Norvège auprès de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN), au poste d'Envoyé spécial chargé de procéder à un examen global du Kosovo, comme il l'annonçait dans son précédent rapport sur le Kosovo (voir notre dépêche du 3 juin 2005).

Cet examen global sera un prélude à l'ouverture des débats sur le statut final du Kosovo, sous administration de l'ONU.

Lors de la rencontre d'aujourd'hui, Søren Jessen-Petersen a salué « l'ouverture et le progrès du dialogue entre Pristina et Belgrade », ainsi que la participation des Serbes du Kosovo aux groupes de travail sur la décentralisation et aux commissions parlementaires.

Il a une fois de plus appelé les dirigeants de Belgrade à « envoyer un signal fort de soutien à la pleine participation des Serbes du Kosovo aux institutions du Kosovo ».