Côté d'Ivoire : le Conseil de sécurité condamne les massacres de Duékoué

7 juin 2005

Dans une déclaration à la presse, les membres du Conseil de sécurité ont condamné aujourd'hui « avec la plus grande fermeté » les massacres de populations civiles, survenus dans la région de Duékoué, à l'ouest de la Côte d'Ivoire, et demandé aux autorités ivoiriennes de diligenter « sans délai » une enquête sur ces crimes afin que « leurs auteurs soient rapidement traduits en justice et condamnés ».

Après avoir entendu un exposé du Sous-Secrétaire général, Hédi Annabi, sur les massacres survenus dans la région de Duékoué, à l'ouest de la Côte d'Ivoire, les membres du Conseil de sécurité ont condamné « avec la plus grande fermeté » ces massacres de populations civiles, dans une déclaration à la presse faite aujourd'hui par le Président du Conseil de sécurité et Représentant de la France auprès des Nations Unies, Jean-Marc de La Sablière.

Ils demandent instamment aux autorités ivoiriennes de « diligenter sans délai une enquête sur ces crimes afin que leurs auteurs soient rapidement traduits en justice et condamnés ».

Les membres du Conseil de sécurité réitèrent « leur plein soutien à l'Opération des Nations Unies en Côte d'Ivoire (ONUCI) qui est intervenue pour concourir à l'apaisement de la situation, ainsi qu'aux forces françaises qui ont appuyé cette intervention ».

Ils rappellent qu'il appartient aux autorités ivoiriennes de « veiller à la sécurité des civils et de promouvoir le respect des droits de l'homme ».

Ils appellent toutes les parties ivoiriennes à la retenue et les mettent en garde contre toute escalade dans la violence.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.