Liban : Carina Perelli prolonge sa mission d'assistance électorale

18 mai 2005

La directrice du département de l'assistance électorale de l'ONU, en mission au Liban depuis le 9 mai, a décidé de prolonger son séjour pour préparer les élections législatives prévues pour le 29 mai. Lors de ses consultations, de nombreux acteurs politiques libanais lui ont exprimé la nécessité d'entreprendre des réformes dans le processus électoral du pays.

« Carina Perelli, directrice de la Division de l'assistance électorale de l'ONU et chef de l'équipe d'assistance électorale de l'ONU au Liban, a déclaré aujourd'hui qu'elle étendrait son séjour au Liban d'une semaine supplémentaire afin de poursuivre ses consultations dans la perspective des élections parlementaires, qui doivent commencer le 29 mai », indique un communiqué du Centre d'information de l'ONU de Beyrouth publié aujourd'hui.

Carina Perelli et son équipe, arrivés dans la capitale libanaise le 6 mai, ont mené une série de réunions avec des hauts représentants du Gouvernement et avec des politiciens sur les prochaines élections et sur la fourniture d'une assistance électorale technique dans la période d'après les élections (voir notre dépêche du 9 mai 2005).

L'équipe électorale aura pour mission d'aider le Gouvernement à assurer une cohérence entre les observateurs internationaux attendus, notamment l'équipe d'observateurs de l'Union européenne, qui a déjà commencé son déploiement au Liban, indique le communiqué.

« L'équipe apportera une expertise dans le domaine des médias pour aider le ministère de l'information et les représentants des principaux médias internationaux à observer un 'code de conduite volontaire' pour encourager une couverture équitable et responsable des élections ».

« La nécessité d'une réforme électorale a été soulevée par un grand nombre d'acteurs politiques lors de leurs rencontres avec Carina Perelli », précise le communiqué.

Dans une déclaration présidentielle prononcée le 4 mai dernier, le Conseil de sécurité avait souligné que « des élections libres et crédibles organisées sans interférence ou influence étrangère seraient un autre signe essentiel de l'indépendance politique et de la souveraineté du Liban » (voir notre dépêche du 4 mai 2005).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.