Afghanistan : une manifestation d'étudiants à Jalalabad tourne à la violence

11 mai 2005

Selon la Mission de l'ONU en Afghanistan, la manifestation d'étudiants qui s'est déroulée aujourd'hui à Jalalabad, a tourné à la violence sans faire de victimes parmi le personnel de l'ONU, même si un engin explosif et des jets de pierres ont endommagé des véhicules situés dans les locaux des Nations Unies.

La Mission d'assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a informé aujourd'hui qu'une manifestation d'étudiants à Jalalabad, dans le sud du pays (carte), a tourné à la violence lorsque les manifestants se sont mis à jeter des pierres et ont mis le feu à un poste de garde situé en dehors du siège de l'ONU dans cette ville », a informé aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général, Marie Okabe, lors de son point quotidien avec la presse, au Siège de l'ONU à New York.

La porte-parole a ajouté qu'un engin explosif avait été lancé en direction du bâtiment de l'ONU, précisant « qu'il n'y avait pas de raisons de penser que le bâtiment lui-même était visé ».

Cet incident n'a pas fait de blessés parmi le personnel de l'ONU, même si quelques véhicules dans l'enceinte du siège de l'ONU ont été endommagés par les jets de pierre et par l'engin explosif.

« La foule a été dispersée et la situation à Jalalabad apparaît calme », a-t-elle déclaré.

Selon les informations parues dans la presse, la manifestation, dirigée contre les Etats-Unis, aurait fait quatre morts et 71 blessés.

- Dossier Afghanistan du site de l'ONU

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.