Afghanistan : Kofi Annan condamne l'attentat d'un café Internet de Kaboul

9 mai 2005

Le Secrétaire général condamne ce qui paraît être un attentat suicide à la bombe, perpétré dans un café Internet de Kaboul, en Afghanistan, dans la soirée du 7 mai, tuant trois personnes dont un membre du personnel international de l'ONU.

« Le Secrétaire général a condamné hier ce qui paraît être un attentat suicide à la bombe perpétré dans un café Internet de Kaboul, dans la soirée du 7 mai, tuant trois personnes dont un membre du personnel international du Bureau des Nations Unies pour les services d'appui aux projets (UNOPS selon son acronyme anglais) », indique un message transmis par son porte-parole qui précise qu'au moins six Afghans ont été blessés.

Kofi Annan se déclare préoccupé par la montée de la violence constatée récemment et il appelle le Gouvernement afghan, la Force internationale d'assistance à la sécurité (ISAF selon son acronyme anglais) dirigée par l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord (OTAN) et les forces de la coalition à prendre les mesures qui s'imposent pour renforcer la situation en matière de sécurité.

Interrogé hier sur l'explosion de Shahr-e Naw et sur les récentes tentatives de vol et d'enlèvement d'étrangers, le porte-parole de la MANUA, lors d'un point avec la presse à Kaboul (en anglais), à expliqué que la Mission était préoccupée par la sécurité et par l'accroissement de l'activités des insurgés dans certaines régions du pays.

Il a précisé que l'ONU avait établi des mécanismes afin de surveiller la situation sécuritaire dans le pays et de savoir si elle s'améliorait ou si elle se détériorait.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.