Le Secrétaire général à Moscou pour le 60e anniversaire de la victoire de la « Grande guerre patriotique »

6 mai 2005

Le Secrétaire général se rendra à Moscou ce week-end pour participer aux cérémonies du 60e anniversaire de la victoire de la Grande guerre patriotique et à une réunion du Quatuor diplomatique sur le Moyen-Orient. Il se rendra ensuite à Genève où il rencontrera les présidents du Nigeria et du Cameroun pour une réunion sur la question de la péninsule de Bakassi.

Le Secrétaire général se rendra à Moscou ce week-end où il participera aux cérémonies du 60e anniversaire de la victoire de la Grande Guerre Patriotique, a annoncé son porte-parole, Stéphane Dujarric, lors de son point quotidien avec la presse au siège de l'ONU à New York.

A Moscou, le Secrétaire général en profitera pour s'entretenir de manière bilatérale avec un certain nombre de chefs d'Etat et de gouvernement, a-t-il précisé.

Lundi prochain, la Fédération de Russie célébrera les 60 ans de la victoire de l'Union Soviétique sur l'Allemagne nazie. L'Union Soviétique était entrée en guerre en 1941 après que l'Allemagne l'avait attaquée par surprise. La capitulation allemande avait été signée le 7 mai 1945. Les combats s'étaient arrêtés le 8 mai. Le 9 mai avait été signé l'acte de reddition définitif.

Par ailleurs, a indiqué Stéphane Dujarric, en marge des célébrations du 60e anniversaire de la victoire de la Grande Guerre Patriotique, le Secrétaire général rencontrera pour une réunion de travail les membres du Quatuor diplomatique sur le Moyen-Orient.

James Wolfensohn, Envoyé spécial pour le désengagement de la Bande de Gaza, dressera, au cours de cette réunion, un bilan des derniers développement survenus sur le terrain, notamment le retrait d'Israël de la bande de Gaza et de certaines parties de la Cisjordanie.

« Les récents évènements au Moyen-Orient confirment un potentiel pour la paix, mais le processus est encore fragile en raison du regain de suspicion quant à la volonté respective des parties israélienne et palestinienne », avait déclaré le 21 avril dernier Kieran Prendergast, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, venu présenter lors d'une séance du Conseil de sécurité un exposé sur la situation au Moyen-Orient (voir notre dépêche du 21 avril 2005).

Le 14 avril dernier, le Quatuor pour le Moyen-Orient avait nommé James Wolfensohn, Président sortant de la Banque mondiale , au poste d'Envoyé spécial pour le désengagement de la Bande de Gaza.

Dans un communiqué transmis par son porte-parole le 14 avril dernier, le Secrétaire général avait considéré la nomination de James Wolfensohn au poste d'Envoyé spécial pour le désengagement de la Bande de Gaza « comme une importante étape vers la réalisation de la vision contenue dans la Feuille de route, à savoir deux États – un Israël en sécurité et une Palestine souveraine, démocratique, indépendante et contiguë – vivant l'un à côté de l'autre dans la paix et la sécurité ».

Après Moscou, le Secrétaire général se rendra à Genève où il rencontrera Olusegun Obasanjo, Président du Nigeria, et Paul Biya, Président du Cameroun, pour discuter de la question de la Péninsule de Bakassi.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.